**Revue française de métrologie


n° 42, Vol. 2016-2, 3-15, DOI : 10.1051/rfm/2016006

Horloges à réseau optique au strontium

Strontium optical lattice clocks

 

Jérôme LODEWYCK, Rodolphe LE TARGAT, Slawomir BILICKI, Eva BOOKJANS et Grégoire VALLET

LNE-SYRTE, Observatoire de Paris, PSL Research University, CNRS, Sorbonne Universités, UPMC Univ. Paris 06, 61 Avenue de l’Observatoire, 75014 Paris, France, jerome.lodewyck@obspm.fr

Résumé : Dans les horloges à réseau optique, des atomes froids confinés dans un piège dipolaire en forme de réseau sont interrogés par un laser ultrastable. Elles sont devenues les meilleurs étalons de fréquence car elles allient à la fois une résonance étroite dans le domaine optique, et donc grand facteur de qualité, et un grand nombre d’atomes interrogés simultanément. Dans cet article, nous présentons les derniers développements de ces horloges en termes de stabilité de fréquence et d’exactitude, en décrivant les résultats obtenus avec deux horloges à réseau optique au strontium développées au LNE-SYRTE.

Abstract: In optical lattice clocks, an ensemble of cold neutral atoms confined in a lattice-shaped dipole trap are probed by an ultrastable laser. They have recently become the best frequency references, because they combine a narrow atomic resonance in the optical domain – hence a large quality factor – and a large number of simultaneously probed atoms. In this paper, we present the latest developments of these clocks, both in terms of frequency stability and accuracy, by focusing on two strontium optical lattice clocks under operation at LNE-SYRTE.

Mots clés : métrologie du temps et des fréquences, horloges à réseau optique, atomes froids, lasers ultrastables

Key words: time and frequency metrology, optical lattice clocks, cold atoms, ultrastable laser


(1 Mo)