**Revue française de métrologie


n° 29, Vol. 2012-1, 31-37, DOI : 10.1051/rfm/2012002

Qualification d’un protocole de génération d’un aérosol nanométrique de SiO2

Qualification of generation protocol of nanometer aerosol of SiO2

 

Charles MOTZKUS1, Tatiana MACÉ1, Sophie VASLIN-REIMANN1, Laetitia SOUKIASSIAN1, Sébastien DUCOURTIEUX1, Nathalie MICHIELSEN2, François GENSDARMES2, Philippe SILLON2, Patrick AUSSET3 et Michel MAILLÉ3

1- Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE)/Département Qualité de l’air et débitmétrie gazeuse, 1 Rue Gaston Boissier, 75724 Paris Cedex 15, France, charles.motzkus@lne.fr.
2- Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN)/Service du confinement et de l’aérodispersion des polluants, BP 68, 91192 Gif-sur-Yvette Cedex, France.
3- Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA), UMR CNRS 7583, Université Paris-Est Créteil et Université Paris-Diderot, 61 Avenue du Général de Gaulle, 94010 Créteil.

Résumé : Depuis plusieurs années, des particules nanostructurées destinées à des usages industriels sont manufacturées. Afin d’évaluer l’exposition professionnelle aux nanoparticules, il est important de disposer de méthodes de mesure fiables et normalisées. Pour répondre à ce besoin, il est nécessaire de travailler en amont pour évaluer les méthodes de référence capables de caractériser la concentration et la granulométrie des nanoparticules en suspension dans l’air. L’objectif général de ce projet, dit pré-normatif, est de proposer des méthodes de caractérisation intégrant toute la chaîne de mesure (prélèvement, analyse, traitement des données, etc.) à la fois traçables, faciles à mettre en oeuvre et dont les incertitudes de mesure auront été estimées. La présente étude, première étape de ce projet, s’intéresse à la génération et à la caractérisation d’un aérosol nanométrique de SiO2 obtenu à partir de suspensions liquides manufacturées. Les travaux présentés ont consisté à étudier la stabilité et la répétabilité des aérosols de nanoparticules générés par atomisation en mesurant leurs distributions granulométriques en nombre à l’aide d’un analyseur de mobilité électrique (Scanning Mobility Particle Sizer, SMPS).

Abstract: Day after day, new applications using manufactured nanoparticles appear in industry. To evaluate the occupational risk associated to nanoparticles, it is important to have reliable, accurate and standardized measurement methods. It is therefore necessary to work on pre-normalization projects to develop reference methods to characterize the number and the size distribution of airborne nanoparticles. The aim of this pre-normalization project is to develop characterization methods for airborne nanoparticles that include all the measurement chain (sampling, analysis, data treatments, etc.) which will be traceable, adequate and accurate: this project includes the estimation of the uncertainties on the measurements. This presented study, first step of this project, describes the generation and the characterization of SiO2 airborne nanoparticles from a liquid manufactured suspension. Experiments have been performed in order to study the stability and the repeatability of the generation protocol of SiO2 airborne nanoparticles by measuring their count size distributions with a Scanning Mobility Particle Sizer (SMPS).

Mots clés : aérosol, nanoparticule, microscopie, analyseur de mobilité électrique, atomisation.

Key words: aerosol, nanoparticle, microscopy, scanning mobility particle sizer, atomization.


(3,3 Mo)