**Revue française de métrologie


n° 27, Vol. 2011-3, 29-38, DOI : 10.1051/rfm/2011011

Extension de la dissémination de l’unité de masse entre 1 mg et 100 µg

Extension of dissemination of mass unit between 1 mg and 100 µg

 

Tanguy MADEC1, Gaëlle MANN1, Paul-André MEURY1 et Naceur KHELIFA2

Laboratoire commun de métrologie LNE-Cnam (LCM)
(1) LNE, 1 Rue Gaston Boissier, 75724 Paris Cedex 15, France, tanguy.madec@lne.fr.
(2) CNAM, 61 Rue du Landy, 93210 La plaine St Denis, France.

Résumé : Le plus petit étalon de masse commercialisé jusque là était d’un milligramme. Or l’émergence de nouveaux besoins a conduit le Laboratoire commun de métrologie LNE-CNAM à développer plusieurs séries de nouveaux étalons de valeurs nominales inférieures au milligramme, descendant jusqu’à une valeur de 100 µg. Après la qualification de ces nouveaux étalons et après une première exploitation de ceux-ci pour mieux caractériser les comparateurs de meilleur niveau métrologique, une étude de stabilité a été entreprise. Cette étude a été conduite sur deux ans à partir de cinq étalonnages successifs. Malgré la fragilité évidente des étalons, l’étude démontre que les précautions d’utilisation et de stockage retenues sont pertinentes car il n’est pas observé de dérive significative. Enfin pour valoriser ce développement, le laboratoire a obtenu une extension de son accréditation pour les étalonnages de masses permettant ainsi d’étendre la limite basse de la portée d’accréditation de 1 mg à 100 µg.

Abstract: The smallest mass standard sold until now had a nominal value of one milligram. In order to address emerging needs, the joint LNECNAM metrology laboratory decided to produce and calibrate micromass standards with nominal values down to 100 µg. These standards were developed, then tested through multiple comparisons. They have since been qualified and calibrated through a weighing design, repeatedly and over an extended period of time, so as to establish their stability with respect to oxidation and harmlessness of the handling and storage procedures associated with their use. After five successive calibrations no significant drift was found. Finally, in order to enhance this development, the laboratory obtained an extension of its accreditation to perform mass calibration allowing the extension of the lower limit of the scope of accreditation from 1 mg down to 100 µg.

Mots clés : microétalon de masse, divisionnaire du milligramme, écart de sensibilité des comparateurs.

Key words: microweight, micro-mass standard, submilligram, sensitivity error of mass comparators.


(968 Ko)